On va s’aimer un peu, beaucoup… la série coproduite par Merlin Productions, Fontaram Productions et France Télévisions a remporté le Laurier « Séries » des Lauriers de la Radio et de la Télévision

On va s’aimer un peu, beaucoup… la série coproduite par Merlin Productions, Fontaram Productions et France Télévisions a remporté le Laurier « Séries » des Lauriers de la Radio et de la Télévision

La 23ème cérémonie de remise des LAURIERS de la radio et de la télévision s’est tenue le 12 février 2018 au théâtre le Palace, et selon ses critères d’attribution, qui prennent en compte l’originalité et le traitement des sujets, la dimension créative, la qualité de l’écriture et de l’expression, la série ON VA S’AIMER UN PEU, BEAUCOUP…a reçu le LAURIER SÉRIES.

La saison 2 est en tournage à Lyon.

POUR RAPPEL :

Format : 8 x 52’

Une coproduction Merlin Productions, Fontaram Productions, France Télévisions

Produit par Rose BRANDFORD GRIFFITH, Pascal FONTANILLE, François ARAMBURU

Une série créée par Emmanuelle REY-MAGNAN et Pascal FONTANILLE

Scénarios de Emmanuelle REY-MAGNAN, Pascal FONTANILLE et Marie VINOY

Adaptation et dialogues : Emmanuelle REY-MAGNAN et Pascal FONTANILLE

Réalisateur épisodes 1 à 4 : Julien ZIDI / Réalisateur épisodes 5 à 8 : Stéphane MALHURET

Avec la participation du CNC et de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Diffuseur France : France 2, Autres diffuseurs : TV5MONDE, RTS - Distributeur : Lagardère Studios Distribution

Avec Catherine MARCHAL, Ophélia KOLB, Charlotte DES GEORGES, Clémentine JUSTINE, Lionel ERDOGAN ; Samir BOITARD, Joseph MALERBA.

Résumé :

Elle a tellement changé la famille ces dernières années ! Au point qu’il faut désormais avoir recours à un avocat pour régler ce qui auparavant restait « en famille » justement.

« On va s’aimer… » met en scène les vies agitées d’un trio d’avocates spécialisées dans le droit de la famille, Astrid et Audrey, mère et fille, accompagnées de Sofia. Toutes trois dédient leurs vies à leurs clients et luttent pour conserver dans la sphère privée un équilibre qu’elles savent de facto si fragile.